Conduite du véhicule des personnes en cas d’invalidité temporaire

Daniiielc / Getty images
La notion d’invalidité temporaire se définit a contrario de celle des personnes âgées ou handicapées ou atteintes de pathologies chroniques.

Il s’agit notamment des personnes non fragiles qui sont temporairement dépendantes : par exemple, un homme de 45 ans qui aurait une jambe plâtrée à la suite d'un accident domestique. Cette activité relève uniquement de la déclaration.

Lorsque l’état de santé d’une personne ne lui permet plus temporairement de conduire son véhicule personnel, elle peut recourir à la prestation de conduite du véhicule personnel afin d’effectuer les déplacements du quotidien : du domicile au travail, sur le lieu de vacances, pour les démarches administratives …

Conditions pour proposer et exercer cette activité

Cette activité doit être comprise dans une "offre globale" de services à la personne

Edited on 08/10/2019

Partager