Gouvernance et organisation des services à la personne en Europe

Les Services à la personne (SAP) bénéficient depuis le début des années 1990 en France d’un fort soutien des pouvoirs publics, qui passe principalement par des dispositifs visant à solvabiliser la demande privée des ménages. Cette politique a été impulsée au niveau européen et déclinée dans nombre de pays européens depuis la fin des années 1990. Elle répond à des impératifs économiques et sociaux en termes de vieillissement de la population, d’activité des femmes et de lutte contre le travail non déclaré, mais également d’insertion sur le marché du travail de populations faiblement qualifiées.

Edited on 16/10/2019

Partager