SAP et maintien à domicile des personnes âgées

Les services à la personne au profit des personnes âgées en perte d’autonomie se matérialisent par des activités d’aide et d’assistance, qui excluent tout acte de soin. Les actes de soin sont en effet réalisés dans le cadre de professions réglementées, par des infirmiers ou aides-soignants, agissant sur prescription médicale et qui voient leurs actes financés par l’assurance maladie. Comme pour les autres services à la personne, les interventions auprès des personnes en perte d’autonomie peuvent prendre trois modes (prestataire, mandataire et emploi direct), dont le premier implique l’insertion du salarié dans une organisation de travail, les deux autres le faisant relever directement d’un particulier employeur.

Edited on 16/10/2019

Partager