Accompagnant éducatif et social (DEAES)

Fredfroese / Getty images
L'accompagnateur éducatif et social (AES) a pour mission de réaliser une intervention sociale au quotidien visant à compenser les conséquences d’un handicap, quelles qu’en soient l’origine ou la nature.

Diplôme d'État du ministère des solidarités et de la santé de niveau 3.

Cet accompagnateur prend en compte les difficultés liées à l’âge, à la maladie, au mode de vie ou les conséquences d’une situation sociale de vulnérabilité, pour permettre à la personne d’être actrice de son projet de vie. Il accompagne les personnes tant dans les actes essentiels de leur quotidien que dans les activités de vie sociale, scolaire et de loisirs.

Les lieux d’exercice des AES sont multiples : les organismes de services à la personne, les établissements sociaux, médico-sociaux et scolaires, etc. Capacité d’adaptation, aisance relationnelle et bienveillance sont des qualités requises pour exercer en tant qu’AES.

La formation se déroule sur une période de 9 à 24 mois. Elle est organisée sur la base d’un socle commun et de 3 spécialités :

  • Accompagnement de la vie à domicile ;
  • Accompagnement   de   la   vie   en   structure collective ;
  • Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire.

Le candidat choisit une des trois spécialités au début de la formation. Celle-ci comprend 525 heures d’enseignement théorique dont 378 heures de socle commun et 147 heures de spécialité réparties en 4 domaines de formation, et 840 heures de formation pratique.

Conditions d'accès : Aucun diplôme n’est exigé pour accéder à la formation mais chaque établissement de formation organise des épreuves d’admission (une épreuve écrite d’admissibilité et une épreuve orale). C’est une certification de niveau 3 (niveau BEP-CAP). Elle est délivrée par le Préfet de région au nom du ministère chargé des Affaires sociales.

Organisation et évaluation de la formation

Le diplôme d’État d’AES se prépare par la voie de la formation initiale ou continue et par le biais de la validation des acquis de l’expérience (VAE).

Les  domaines de formation sont évalués soit :

  • par des épreuves de contrôle continu organisées par l’organisme de formation ;
  • par des épreuves écrites finales (dossier de pratiques professionnelles, etc.) ;
  • par des épreuves orales.

Évolution professionnelle

Poursuite d’études : Les AES peuvent ensuite évoluer en devenant aide-soignant, auxiliaire de puériculture, assistant de vie aux familles, moniteur éducateur, technicien de l’intervention sociale et familiale, etc.

Passerelles : Des dispenses et des allègements de formation sont établis entre le DEAES et certains diplômes et titres des ministères de l’éducation nationale, de l’agriculture, des solidarités et de santé, de l’emploi et des sports ainsi qu’avec ceux de la branche des salariés du particulier employeur. Par ailleurs, le titulaire du DEAES peut préparer une autre spécialité du diplôme par la voie de la formation continue (147h théorie et 175h pratique) et obtient ainsi le certificat de spécialité complémentaire.


Où se former ?

Organismes de formation en travail social et lycées

Liens et téléchargements

Edited on 15/10/2019

Partager