Opérateur de téléassistance

People images / Getty images
24 heures sur 24, grâce au service de téléassistance, une personne âgée, malade ou simplement isolée, est reliée à un opérateur qui l'écoute, la rassure, la conseille et l'oriente au besoin vers d'autres professionnels ou déclenche une alerte en cas de problème.

L'opérateur de téléassistance s'intègre le plus souvent dans un projet de maintien à domicile. La personne abonnée est équipée d'un bip émetteur portatif (bracelet, pendentif ou montre), relié à un boîtier connecté à sa ligne téléphonique. Ce dispositif lui permet d’appeler à tout moment, de son domicile, la centrale de téléassistance. La visioassistance, prolongement de la téléassistance, permet le contact visuel.

Dans la plupart des cas, elle recherche un simple contact et souhaite discuter, car elle souffre d'être seule. L'opérateur de téléassistance l'écoute, trouve des mots réconfortants pour la rassurer. Sensibilisé au problème des publics fragiles, il doit toujours être très attentif à la demande et savoir faire la part des choses. La situation peut en effet être sous-estimée par la personne qui appelle ou au contraire dramatisée.

Parfois la situation peut être beaucoup plus grave (chute, étouffement, perte de connaissance…). L'opérateur doit donc l'analyser très rapidement pour une intervention rapide : alerte des intervenants (voisins, famille, amis) dans un premier temps, puis des premiers secours si nécessaire.

Les services de téléassistance fonctionnent 24 h sur 24 h et 7 jours sur 7.

Le bon profil

Pour exercer ce métier, il faut avoir une capacité d'écoute, de reformulation et d'analyse. De la réactivité est également indispensable. Savoir communiquer avec une personne âgée ou en souffrance demande aussi une bonne gestion du stress.

Les activités associées

Activités qui concourent directement et exclusivement à coordonner et délivrer les services à la personne

Les diplômes et titres recommandés

Pas de diplôme requis pour ce métier. De nombreuses formations sont proposées par les professionnels du secteur en lien avec les centres de téléassistance. Des notions de secourisme sont un plus.

Edited on 04/12/2019

Partager